L’artisanat Marocain

30 avril 2010

L’artisanat marocain est reconnu depuis des milliers  d’années pour son originalité, mais surtout pour la qualité et la diversité des produits qu’il  propose.

Ancré dans la culture de ce pays aux multiples facettes, l’artisanat est une « affaire » de famille. Les connaissances et les « coups de main’  se transmettent de père en fils et sont souvent gardés jalousement. Vous ne trouverez pas dans la medina de grandes superficies de fabrication, mais dans chaque petite rue, une échoppe souvent sombre, profonde, avec sur son seuil, un artisan ciseleur, tourneur dont vous pourrez admirer en direct la dextérité. Dans la plupart des villes les artisans sont cependant regroupés par « quartier ».

3 exemples pour une première découverte :

La Poterie :

C’est la ville de SAFI située sur la façade atlantique qui possède la renommée la plus importante concernant cet art. Cette célébrité remonte au moins au XIX° siècle, période à laquelle la qualité de l’argile très calcaire et  riche en oxyde de zinc a attiré dans cette ville les faïenciers de FES, ville impériale, berceau de la culture et de l’artisanat marocains.

–  la poterie naturelle : cette argile pure sans traitement, sans produit additionnel, est utilisée dans la vie quotidienne marocaine. Vous la retrouverez dans les « plats à tajines » destinés à la cuisine, dans les petits barbecue (canoun) destinés à recevoir directement le charbon de bois pour la cuisson directe de vos petites brochettes d’agneau . Elle est évidemment très simple sur le plan esthétique.

la poterie émaillée est la forme destinée en priorité à la décoration. L’argile, une fois travaillée par les mains du potier sous toute forme possible : plats, vases, cendriers, vaisselle, objets décoratifs…..  sont plongée dans différents bains d’émail.  Alors se révèle le travail de l’artiste : dessins, couleurs, sont toujours de son choix, de son inspiration. Il est alors fascinant de rechercher ce qui correspond à votre goût, à votre intérieur. bref le coup de cœur ! Qui restera un objet unique.

Le Tadelakt est une véritable spécialité marocaine, peu connue en Europe. Mélange d’argile et de chaux, il peut être utilisé pour les objets décoratifs et la vaisselle surtout pour son aspect et sa texture lisse et douce.

Cependant, le  Tadelakt, déposé à la « taloche » par un personnel expérimenté puis poli à l’aide d’une pierre lisse sert au revêtement des murs de cuisines et salles de bains. Aspect brillant, mais aussi résistance à l’humidité, ce nouveau type de décoration protège et renforce les murs dans les zones humides.

les tuiles : Vous n’avez pu passer sans remarquer ces toits au sein de la Médina recouverts de tuiles vernissées, vertes. Les tuiles vertes sont caractéristiques des palais, des lieux importants, mais toutes les tuiles des toits marocains sont fabriquées selon le même principe. A Safi comme à Fès, toutes les tuiles sont fabriquées selon la tradition (à chacun son secret de fabrication!) , tuiles rondes émaillées ou non, elles feront l’originalité de votre toit …  si votre commune vous le permet!

Le Fer forgé :

On ne peut parler de fer forgé sans citer le Maroc tant cette spécialité est ancrée dans la culture de ce Royaume et visible partout dans ce pays stupéfiant par sa beauté et sa …  ses diversités.

Les artisans ferronniers marocains sont reconnus pour l’incroyable savoir-faire dont ils font preuve. Travaillant le fer à chaud, tout est possible, objets de décoration (lampes, lanternes, appliques, miroirs … ) mais et surtout, meubles, lits, bains de soleil, salons de jardin, tables d’intérieur, d’extérieur. portails, portes d’entrée, grilles de fenêtre, garde corps, balcons, pergola , tonnelles ………. ). Des heures et des heures de travail, souvent sous un soleil chaud, sont nécessaires, mais qu’importe, c’est le résultat et la satisfaction d’avoir réalisé un objet unique qui comptent. On est loin de la fabrication en série…

Le fer forgé se marie avec tous les styles, du plus classique au plus moderne, car il peut être accompagné aussi bien de bois que de verre, de tissus et bien sur de Zellige  qui fera l’objet à lui seul d’un prochain article.

Outre le coté artistique : tordre le métal, le couper, le plier pour former de nombreux volutes, les ferronniers marocains ont également toutes les connaissances de la physique des métaux afin d’assurer une excellente solidité aux objets fabriqués. Tube plein, tube creux, barreaux fins ou renflés, le travail sera toujours effectué pour le parfait équilibre de votre table, le meilleur support  de votre miroir et bien sûr l’entière sécurité de vos fenêtres même par gel intense, le Maroc culmine à 4165 m (Jebel Toubkal Haut Atlas).

Le fer forgé peut être utilisé brut ( couleur rouille), traité, poncé, ou bien peint et vernis le plus souvent en noir mais toutes les imaginations sont possibles.

Le traitement appliqué au métal permet une parfaite résistance en intérieur comme en extérieur,  même sous la pluie du nord de la Garonne !

Il faudrait en fait de multiples pages pour décrire toutes les utilisations du fer forgé, mais l’artisanat marocain vous permettra de faire de votre intérieur certes mais également de votre extérieur un objet unique et durable.

Le bois :

Au Maroc, le travail du bois est aussi varié quant aux matières et aux réalisations que celui du fer forgé.

Les objets décoratifs classiques : boites à bijoux, cendriers, petites tables… dont la ville côtière d’Essaouira s’est fait une spécialité sont le plus souvent réalisés en Tuya ( de couleur brun rosé), racines et loupes étant les plus utilisées pour les plus belles pièces.  Les objets ainsi obtenus permettent un excellent travail de marqueterie.

Le citronnier apporte une couleur très pâle et très douce alors que l’ébène de Macassar donne les touches les plus sombres.

La marqueterie ajoute sur une base de tuya, un motif clair, sombre, un fil d’argent, une pastille d’or, toujours sur l’initiative de l’artisan auquel s’ajoutera dans votre intérieur  la douce odeur du bois naturel. Ce type de travail est également utilisé pour la décoration des « salons marocains »

Cependant le travail du bois au Maroc ne réside pas uniquement dans le « petit coffret  » ou le « cadre souvenir ». Il s’agit souvent d’un véritable travail d’architecte d’intérieur ou d’extérieur qui apporte une touche unique à chaque habitation.

Le travail est alors réalisé grâce aux cèdres marocains (arz, ces arbres dont la variété est large au Maroc, peuvent être utilisés dans leur bois tendre pour les sculptures mais surtout avec le Cèdre de l’Atlas pour l’extérieur. Ce bois imputrescible, résistant aux intempéries mais également aux insectes, réserve également une odeur délicate qui permet de l’utiliser pour vos salles de bains, jacuzzi, piscines. puisqu’il résiste à d’importantes différences de température)

Ce cèdre de l’atlas peut être utilisé pour vos linteaux : encadrements supérieurs de portes et de fenêtres, soutenant votre maçonnerie. Mais le plus attirant, le plus original, ce qui fera de votre maison une maison à votre image ce sont les portes et fenêtres. La maison marocaine comporte beaucoup plus de portes que la maison européenne, mais votre porte peut être unique, montée sur pivots, ….porte extérieure, porte de grenier, porte intérieure menant vers un domaine réservé, et aussi portes de grenier marocain (étroites et basses) posées en tant qu’objet décoratif .

Vos fenêtres pourront aussi être « marocaines». Complètement entourés de cèdre, les carreaux sont petits, eux-mêmes encastrés. Leur particularité : une assise à 40cm de hauteur qui permet aux « enfants » de regarder le jardin sans aucun risque.

On ne saurait parler du bois au Maroc sans parler du moucharabieh, utilisation du bois inconnue de l’occident…… Synonyme de « l’endroit où l’on boit « , cette architecture comporte des encorbellements en bois qui s’avancent devant la façade quelle qu’elle soit et sont destinés à rafraîchir l’eau par courant d’air. Il s’agit donc en fait d’un système de ventilation forcée. Le moucharabieh, élément en bois tourné, forme alors un grillage serré  de plus en plus utilisé en décoration simple : salons marocains, paravents, loggias……….

L’artisanat marocain mérite de nombreuses pages et de nombreuses expériences. Rendez-vous dans quelques jours pour une nouvelle aventure : le cuir et le ZELLIGE. A bientôt : Evasiondeco

.

Découvrez le site http://www.evasiondeco.fr Des spécialistes à votre écoute, mais avant tout des passionnés de l’artisanat marocain.

plat artisanat marocain poterie

Le Luminaire Marocain

30 avril 2010

Le luminaire marocain de part son originalité se démarque profondément du luminaire occidental. Les formes, les couleurs et les matières utilisées permettent d’obtenir cette ambiance orientale rappelant les contes des mille et une nuits :   effet tamisé, mystère, chaleur et couleurs.

Toutes les matières habituelles de l’artisanat marocain peuvent être utilisées : fer forgé, poterie, verre taillé, peau (le plus souvent l’artisan travaille la peau de la chèvre)

Les lampes marocaines traditionnelles sont conçues  d’une base de fer forgé, sur laquelle de la peau de chèvre traitée est apposée. Cette peau est ensuite vernie et décorée suivant l’inspiration de l’artiste : simple teinture, dessins tons sur tons ou bien sûr utilisation du henné.

Ces lampes peuvent être posées ou utilisées en appliques murales, colorées ou en métal brut dont le fin travail de ciselure libère la lumière.

Lorsque l’on évoque le luminaire marocain, il ne peut être question de passer sous silence : la lanterne.

Ces lanternes le plus souvent formées d’une base en fer forgé ou en métal ciselé, portent de multiples faces  de verre coloré ou transparent.

On y retrouve le travail de l’artiste ciseleur du métal et « l’organisation » des vitraux lumineux pour un éclairage plus ou moins chatoyant.

Ces lanternes peuvent bien sûr être posées mais également utilisées comme plafonnier. La majorité des lanternes posées présentent la possibilité d’y insérer une bougie, ajoutant à la chaleur de votre pièce.

Quel que soit le produit qui sera le mieux adapté pour votre salon marocain (sur le coffre de coin), pour votre chambre, votre entrée, ou encore votre terrasse, et surtout quel que soit le produit qui répondra à vos goûts le luminaire marocain vous offre un choix immense.

Mais rappelez-vous que chaque objet est un objet unique, issu d’un artisanat marocain aux millions de facettes.

lanterne artisanat luminaire marocain